Partagez | 
 

 such a cloudy view (ashzie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



messages : 57
dispo pour un rp ? : yes, always
avatar : harry styles
age : vingt-quatre ans (01/04)
occupation : bartender, history nerd
relationship status : in love with lizzie grayson
MessageSujet: such a cloudy view (ashzie)   Mar 20 Fév - 15:18

Ce n'était pas sensé être si angoissant, pour une multitude de raisons. D'abord parce qu'il connaissait Lizzie, qu'ils avaient été amis avant d'être quoi que ce soit d'autre ─ un couple, yes, il avait le droit de le dire maintenant, right ─ et qu'il savait pertinemment qu'il n'avait pas besoin de l'impressionner. Seulement, stupidement, il voulait l'impressionner. He knew she wanted the whole thing and he was more than happy to deliver, really, même si ça signifiait mettre à mal ses nerfs. Il avait réussi à plutôt bien le cacher d'ailleurs, si bien qu'il avait été obligé de lui dire dans l'espoir de la détendre que, oui, lui aussi était nerveux à l'approche de ce rendez-vous. C'était certainement un peu idiot, oui, but you can't help how you're feeling.

Le bouquet de fleurs, very Halloween-ish, reposait dans l'eau depuis une petite heure, sa chemise était boutonnée, sa cravate, serrée juste ce qu'il fallait. Ne restait que l'invitée d'honneur et c'était là que les choses se compliquaient. Ashley aurait été plus que ravi d'aller la chercher chez elle mais ça signifiait, fatalement, croiser ses parents et son frère jumeau, avec lesquels elle vivait. Et ça, Lizzie n'y était pas encore tout à fait prête. Ashley s'en était douté mais en avoir la confirmation lui avait fait étrangement plaisir. Ils avaient passé suffisamment de temps à garder certaines choses ─ aka feelings ─ pour eux. Un peu de communication claire et précise était un agréable changement. Et savoir qu'elle se sentait suffisamment à l'aise avec lui pour lui faire part de ses craintes et de ses doutes l'apaisait, aussi niais que ça semblait. Al s'était par ailleurs gentiment moqué de lui lorsqu'il lui en avait parlé ─ mais Al avait à peu près autant de considération pour les relations amoureuses qu'il n'en avait pour ses matchs Tinder, so.

Son portable finit par vibrer, dans la poche arrière de son pantalon noir, et un sourire illumina son visage. Nul besoin de regarder pour savoir de qui il s'agissait mais il s'assura tout de même que c'était bien Lizzie qui lui écrivait, en attrapant sa veste. Good, good but he needed to get out there. Puisqu'aller la chercher chez elle n'était pas envisageable, the grand pick up thing was happening at his place. Encore un détail qui avait fait beaucoup rire Al. Ashley needed a new best friend, asap.

Il referma sa porte d'un coup d'épaule, enfila sa veste et vint prendre place sur les marches, face à son appartement. Les yeux clos, il attendit sagement d'entendre le bruit de pas, familiar by now, avant d'annoncer : « the door's open and my eyes are closed love, so, whenever you ready, really ! » Ses voisins se poseraient probablement quelques questions mais Ashley n'était pas capable d'y accorder la moindre importance. Pas aujourd'hui. Not that he really usually cared anyway.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

( i can feel your heart inside of mine )
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 364
dispo pour un rp ? : just gimme a second
avatar : chloë grace moretz
age : 24 yo
occupation : youtuber (books, tv series, movies; branching out to comedy and dramedy), fangirl (->), food enthusiast
relationship status : in a relationship with a dork(ash)
MessageSujet: Re: such a cloudy view (ashzie)   Mar 20 Fév - 16:02

Ri-di-cule. Et si absurde. But yet, so cute. Cette idée, ce soir, nous, lui. Just all of it, really. J'envoie un message à Asher alors que le Uber arrive dans sa rue. Il avait déjà eu droit à la pré-annonce quand je suis partie de chez moi. Oui, bon, à vrai dire, Ash était plutôt bien informé sur l'avancée des choses toute l'après-midi. On a discuté for most of it. I was really freaking out, et il s'est avéré qu'il n'était pas des plus sereins non plus.  Je n'en suis pas moins nerveuse là, il n'empêche que c'est rassurant de savoir que je ne suis pas la seule. Je descends de la voiture et inspire un bon coup d'air froid. J'essaie d'être zen mais mon coeur bat de plus en plus fort. Oh, keep it down. Je rajuste ma mini jupe patineuse qui a tendance à remonter quand je gigote trop. It's one of my favourites, though. Même si, vraiment, elle est toute simple, noire unie. Mais la coupe is just right, and love needs no reason to be. I paired it avec un collant noir, as well, fleuri, et des bottines à talons assorties. Et pour le haut, j'ai choisi un chandail court, un peu ample, corail. Le tout réussit à être une balance parfaite entre date-y et casual. Parce qu'après tout, même si c'est un rendez-vous, it's dinner and a movie. Not the goddamn Met Gala. Je passe une main dans mes cheveux, pour y remettre un peu de volume, et m'arrête juste à temps pour ne pas faire glisser mes doigts entre mes boucles. I went for soft curls et je sais déjà que ça ne va pas tenir. Autant maximiser leur espérance de vie.

Téléphone en main, j'hésite à appeler Ashington, pour vérifier si c'est bon, si je peux monter sans qu'il risque de me voir. Ce ne serait pas la première chose not-first-date-like que je ferais, at this point. Déjà, les gens ne vont généralement pas à un premier rendez-vous avec quelqu'un avec qui ils sont déjà en couple depuis un petit bout de temps. Unless it's primary school, where you can be boyfriend and girlfriend with someone you barely said two words to. Ce qui n'est pas le cas, là. But whatever. On ne fait pas les choses dans l'ordre et tant mieux, parce qu'on gère ça à notre façon and we're happy with it. Mais est restée, au fond de moi, la frustration de ne pas avoir eu le grand rendez-vous, le Premier - oui, avec un grand P. Parce que je suis dramatique, with hopeless romantic tendencies. Mais je ne voulais pas imposer ça à Ash, j'en avais assez fait with the "let's take it slow" shit, qu'il a pris un peu trop littéralement, d'ailleurs. So I shut my big mouth and waited, in case he'd ever want the actual date thing, too. Il n'aura fallu qu'un week-end sans moi à Londres - the forced family retreat aura au moins servi à quelque chose - pour qu'il m'invite enfin à sortir à un rendez-vous. Un vrai. Un officiel. Pour manger un bout et voir un film au cinéma, donc. Very 80s teen movie. I couldn't have hoped for better. Et alors ma langue s'est déliée, et j'ai fini par demander the whole deal, y compris le moment où il vient me chercher. Oubliant le léger détail qu'il y a aussi mes parents et surtout mon frère, dans la maison où j'habite. Voyez-vous, le respect de la vie privée, ils connaissent très peu. Et je n'ai pas envie de les mêler à tout ça. Du moins, not yet. And then Ashington came up with the craziest and least conventional idea : qu'il vienne me chercher chez lui. Ridicule, absurde and cute, j'ai dit. And also actually perfect.

Je range mon téléphone, en fin de compte, et décide de faire confiance à la capacité de ce garçon à trouver des solutions improbables. Je prends les escaliers, parce que non, aujourd'hui n'est surement pas le jour où je vais me laisser tenter par le vieil ascenceur qui, je suis persuadée, n'attend que moi pour tomber en panne. J'arrive au couloir du quatrième étage assez rapidement et ferme les yeux. I wanna do things properly, too. Je découvrirai my date lorsque je lui ouvrirai la porte. De son propre appartement. Vers lequel j'avance désormais avec plus d'assurance que je ne devrais, seeing as I can't see a thing. « The door's open and my eyes are closed love, so, whenever you ready, really ! » Je sursaute un peu et me retourne, par réflexe, vers la voix, yeux grands ouverts. Damn. And DAMN. Je cligne des yeux, une, deux, trois fois. Surprise, déconcertée, confuse. Thoughts all over the place, heart skipping a few beats, body basically giving up. J'essaie de me reprendre, et Dieu merci, Ashford garde les paupières closes, assis sur les escaliers juste en face de sa porte. Jesus Christ. He's got the suit and everything. Même la cravate. Il ne manquerait plus que les fleurs et la boîte de chocolats.

« Yep, just a sec », je parviens à dire, à peu près normalement. Plus peu que près, sans doute. Je le regarde encore quelques secondes, un sourire de méga idiote aux lèvres, avant de daigner me détourner pour entrer chez lui. Je m'adosse à la porte, en la refermant du dos. This is too much. Et évidemment, il a rangé le studio et il a même mis des fleurs dans un vase. They're gorgeous. Orange, in all kinds of shades. My aesthetic of the moment. Je redis : too much. « You're not real », je crie à son adresse. J'enlève mon manteau et le pose, avec mon sac à main, sur le canapé. Histoire de faire comme si, jusqu'au bout. « Okay. » Je me positionne face à la porte. Je ne sais plus où mon estomac se termine et mon coeur commence, but what the hell. « Count to three and go for it, dork! »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

But it's too late, she believes in fate. She's absolutely smitten, And she'll never let you go.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 57
dispo pour un rp ? : yes, always
avatar : harry styles
age : vingt-quatre ans (01/04)
occupation : bartender, history nerd
relationship status : in love with lizzie grayson
MessageSujet: Re: such a cloudy view (ashzie)   Mar 20 Fév - 18:31

« Yep, just a sec » lança Lizzie, confirmant qu'il ne s'était pas adressé à l'un ou l'autre de ses voisins ─ which would have been really awkward. Ashley résista à l'envie d'ouvrir les yeux et l'écouta ouvrir puis refermer la porte sans bouger. Bien, bien, au moins elle était venue, elle ne s'était enfuie en courant en l'apercevant, c'était déjà ça. Il avait passé la moitié de la journée à essayer de chasser de son esprit cette éventualité, en vain. Il savait pertinemment qu'elle avait tendance à se faire une montagne de tout ce qui pouvait arriver entre eux, fût-ce un regard ou un mot inattendu. Alors leur premier rendez-vous officiel ? Il y avait vraiment de quoi la faire fuir.

Mais elle était là, elle était à l'intérieur et il ne put retenir un profond soupir de soulagement. « You're not real » entendit-il, depuis l'intérieur, et un nouveau sourire étira ses lèvres. Well, thanks. Wait. Ashley blêmit et ouvrit soudainement les yeux. Fuck, fuck, fuck, les fleurs. Il avait oublié le bouquet. Il avait oublié le bouquet. Secoué par un élan de panique, il se releva, mains bataillant avec le bouton de sa veste. « Count to three and go for it, dork! » Ok, yes, count to three and bloody chill. Ce n'était pas un drame. Elle allait bien finir par les voir. Elle les aurait vu s'il les avait eu à la main, assis dans l'escalier à l'attendre. Ce n'était qu'un simple bouquet. Il inspira profondément et suivit son conseil, comptant mentalement, un peu plus loin que trois d'ailleurs. Il prenait ça beaucoup, beaucoup trop à cœur, tout le monde le lui répétait, même sa mère. Il fallait vraiment qu'il se calme.

Planté devant sa propre porte d'entrée, Ashley mit quelques secondes à se décider, avant de frapper fébrilement quatre coups. « I am so, so, so sorry love, I forgot something but- oh » Il s'arrêta en la découvrant et, ok, c'était peut-être idiot, parce que ce n'était pas vraiment la première fois qu'ils se voyaient ─ they saw each other this morning, bloody hell ─ parce qu'il savait déjà quel effet elle pouvait avoir sur lui, et, well. « You're, mh. That sweater looks really good on you » bredouilla-t-il avec l'étrange impression d'être revenu à son tout premier rendez-vous. En tout cas, il avait autant d'assurance qu'à l'époque, ce qui n'annonçait rien de bon. Il resta un instant sans bouger, le bouquet complètement oublié, avant de retrouver ses esprits. « Hold on ok? I'm gonna, just, just wait, I'll be right back! » fit-il en s'empourprant. Oublier les fleurs, franchement ? Il n'en parlerait jamais à personne. Même pas à Al ou il ne pourrait jamais oublier ce détail très embarrassant. Il attrapa donc le bouquet, non sans inonder à moitié son parquet ─ tant pis, le ménage attendrait ─ et revint se poster sur le seuil de son appartement. « It's for you. Obviously » lâcha-t-il en tendant les fleurs à Lizzie. Très intelligent Goldberg, bravo. Il pouvait presque entendre Summer se moquer de lui dans un coin de sa tête. Oui, non, il ne parlerait jamais de ça. Jamais.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

( i can feel your heart inside of mine )
Revenir en haut Aller en bas
avatar



messages : 364
dispo pour un rp ? : just gimme a second
avatar : chloë grace moretz
age : 24 yo
occupation : youtuber (books, tv series, movies; branching out to comedy and dramedy), fangirl (->), food enthusiast
relationship status : in a relationship with a dork(ash)
MessageSujet: Re: such a cloudy view (ashzie)   Mar 20 Fév - 19:03

Mon cœur bat dans mes oreilles. Debout devant la porte, je respire lentement, essaie de calmer mon rythme cardiaque, sans vraiment y arriver. J'ajuste ma jupe une fois de plus. Passe mes cheveux derrière mon oreille gauche. Les libère. Les remets. Je commence à peine à m'impatienter quand quatre légers coups se font entendre. Je prends une profonde inspiration puis, un sourire aux lèvres, je tends une main légèrement tremblante vers la poignée. Je commence à peine à ouvrir la porte qu'Ashford me dit : « I am so, so, so sorry love, I forgot something but- oh. » Il se tait aussitôt. Plus de porte entre nous, juste lui et moi, face à face, smartly-ish dressed. Mon sourire devient timide. « Hi, stranger danger. » Je ne sais pas trop quoi faire, à part le regarder. Bon, je sais ce que j'ai envie de faire, mais c'est plutôt ce qui se fait à la fin d'un rendez-vous plutôt qu'à son début. « You were saying something... ? » Face à son silence, mon cœur accélère la cadence. It seems like a good reaction mais je n'en suis pas sure. Je sens mes sourcils se lever alors que je l'interroge du regard, un peu inquiète. Please say something? « You're, mh. That sweater looks really good on you. » Mes lèvres s'étirent en un grand sourire. Je baisse la tête vers mon haut - which is nice - et la relève vers mon date - who is even nicer. Oui, je suis irrécupérable at this point. Une blague me vient à l'esprit mais je l'empêche de faire son chemin jusqu'à ma bouche. It has to do with my sweater being on the floor. Mais we're not... doing that. Yet. « Thanks. I'd say I just threw this on, but I'd be lying and you know it. » Je me mords intérieurement la lèvre et ne résiste pas à regarder le jeune homme en face de moi de la tête aux pieds. « You don't look so bad yourself », je lâche, me maudissant moi-même de sonner comme un cliché tout droit sorti d'une comédie romantique. Je grimace et rajoute aussi : « Sorry, that was me trying to be cool. But I really like the look you went for. Committing to the whole proper first date thing, it's nice. » What an understatement.

« Hold on ok? I'm gonna, just, just wait, I'll be right back! » Il avance et je m'éloigne pour le laisser passer. « Okay, I guess? » Je suis tentée de le suivre du regard mais je ne le fais pas. Ma curiosité devra attendre. J'entends un liquide se déverser sur le sol et à peine ai-je le temps d'essayer de comprendre ce qui se passe que voilà Asher de retour, avec, dans les mains, un bouquet que je reconnais aussitôt. « It's for you. Obviously. » Je ris un peu et prends les fleurs qu'il me tend. « You're such a dork, you know that? » Je caresse une rose orange, en approche mon nez et hume. « So nice. » Bon, j'ai trouvé mon mot de la soirée : nice. Damn it, Lizzie. T'as un vocabulaire, fucking use it. « It's lovely. And with all the orange. It's perfect, really. Thank you so much. » Trop d'éloquence. Encore une fois, irrécupérable. Sur la pointe des pieds, je fais un pas vers mon petit-ami et dépose un léger baiser sur ses lèvres. « I'm ruining a bit the first date vibe, but whatever. »

D'un geste de la main, je l'invite à entrer chez lui. « Come in, please. I just need to put these beautiful flowers in a vase. » Je fais mon chemin jusqu'au vase où était le bouquet à mon arrivée. Et ce n'est pas compliqué, il n'y a qu'à suivre la trace de l'eau, really. « Won't you look at that? A vase, with some water in it already! What are the chances? », je m'exclame, forçant sur l'étonnement. Les fleurs retrouvent leur place. J'attrape mon sac et mon manteau. « Shall we? » Je rajoute, taquine : « Unless you forgot something else, of course. »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

But it's too late, she believes in fate. She's absolutely smitten, And she'll never let you go.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: such a cloudy view (ashzie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
such a cloudy view (ashzie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» And when the night is cloudy. There is still a light that shines on me. (Morgan)
» D'apres les experts Haiti recevra 1 centime sur chaque dollar
» Kane Vs HHH
» Carte Pay Per View WWE Royal Rumble
» Evil is a point of view ¬ Ezra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: london, 2018 :: westbound to eastbound :: piccadilly line :: soho-
Sauter vers: